Escalier-expert.be

Escalier en bois

Le bois a toujours été l’un des matériaux les plus populaires pour la construction d’escalier. C’est un matériau léger et qui offre des tas de possibilités, ce qui fait de l’escalier en bois un excellent choix, aussi bien dans le neuf qu’en rénovation. De plus, différentes essences de bois peuvent être utilisées : on peut citer le chêne, le hêtre, le pin, mais aussi l’hévéa ou encore l’acajou.

Combien coûte un escalier en bois ? Quelles sont les finitions possibles ? Et qu’en est-il de l’entretien ? Découvrez toutes les réponses dans cet article.

Sommaire :

Essences de bois
Finition
Combien coûte un escalier en bois ?
Entretien
Rénover un escalier en bois
Inspiration et exemples

 

Pourquoi opter pour un escalier en bois ?

Il y a plein de raisons qui justifient le choix d’un escalier en bois, surtout sur le plan esthétique : l’aspect naturel, chaleureux, intemporel… Mais c’est un également un matériau à la fois léger, solide et durable.

Vous hésitez toujours entre le bois et un autre matériau pour votre escalier ? Dans ce cas, il faut peser le pour et le contre :

escalier bois

 

Avantages d’un escalier en bois

  • Convient à tous les budgets : l’escalier en bois est généralement plus abordable que l’escalier métallique ou en verre. Son prix dépend de l’essence de bois choisie, de la forme de l’escalier, de la finition… Il existe des options bon marché (ex. un escalier de meunier en bois de sapin), mais il y a également des possibilités « haut de gamme » (ex. un escalier en colimaçon en chêne, avec une balustrade).
  • Différentes essences de bois : le chêne et le hêtre sont deux des essences les plus courantes. Mais il y a des tas d’autres essences qui peuvent être utilisées pour la construction d’escalier, chacune avec ses propres caractéristiques (ex. frêne, meranti, afzelia, acacia, noyer, merisier…)
  • Des tas de styles et de finitions possibles : l’escalier en bois convient à tous les styles de maison, qu’elles soient rustique, traditionnelle ou même moderne. Le bois peut également être peint, vernis ou lasuré pour modifier sa couleur ou son aspect.
  • Facile à rénover : si vous avez déjà un escalier en bois, mais qu’il commence à montrer son âge, vous pouvez facilement rénover votre escalier en bois. Cela peut se faire avec le sablage, en appliquant de la peinture ou du vernis. On peut également poser un revêtement d’escalier, comme du tapis.
  • De nombreux types d’escaliers : le bois se laisse travailler facilement, ce qui permet de l’utiliser dans n’importe quel type d’escalier. Escalier de meunier droit, escalier tournant ou en colimaçon, avec marches ouvertes ou optimisé pour le gain de place… Tout est possible.
  • Combinaison avec d’autres matériaux : enfin, le bois peut tout à fait être combiné avec d’autres matériaux pour réaliser un escalier. Par exemple, un escalier en béton avec des marches en bois, ou un escalier en bois avec un limon métallique. La combinaison du bois et d’un matériau brut comme le béton ou le métal peut créer un très beau résultat.

Intéressé par les possibilités d’un escalier en bois pour votre maison ? N’hésitez pas à contacter un entrepreneur spécialisé pour recevoir un devis sur mesure. Vous pouvez demander des devis via cette page, c’est gratuit et ça ne vous engage à rien.

 

Inconvénients d’un escalier en bois

  • Nécessite un entretien régulier : le bois doit être entretenu régulièrement, ce qui n’est pas le cas du béton ou du métal. Il faut par exemple appliquer une nouvelle couche de vernis après quelques temps. Pour éviter que votre escalier en bois ne s’use trop vite, évitez de porter des chaussures quand vous l’utilisez.
  • Dégâts et usure : un escalier en bois peut être plus facilement endommagé qu’un escalier métallique ou en béton. Cela dit, les petites irrégularités sont plus discrètes, grâce à la texture du bois. Lorsque l’escalier commence à montrer des signes d’usure, il faut le vernir ou le repeindre.
  • Grincements : il se peut qu’un vieil escalier en bois fasse des grincements, surtout s’il est fermé. Cependant, ce problème se produit moins souvent avec les escaliers récents. Si vous voulez être assuré d’une construction correcte, faites appel à un constructeur d’escalier expérimenté.

 


Essences de bois

Comme nous l’avons mentionné, de nombreuses essences de bois peuvent être utilisées dans la construction d’escalier. Voici un aperçu des essences les plus courantes :

 

escalier bois chene1. Escalier en chêne

Les escaliers en chêne sont très populaires dans nos contrées. C’est une essence de bois robuste et résistante à l’usure dont vous pourrez profiter pendant de longues années. Vous pouvez opter pour du chêne européen ou du chêne américain, ce dernier étant un peu plus robuste.

De couleur brun clair à brun foncé, avec de belles nervures, l’escalier en chêne peut également être traité pour augmenter sa durée de vie (avec du vernis, de la lasure, ou de la peinture).

» Plus d’infos sur l’escalier en chêne

 

escalier bois hetre2. Escalier en hêtre

Le hêtre est plus clair que le chêne, ce qui en fait un très bon choix si vous appréciez les escaliers en bois clair. Cette couleur convient bien aux maisons de styles classique ou moderne. Les nervures de cette essence de bois sont plus fines et discrètes.

Grâce à son caractère neutre et doux, le hêtre convient à tous les styles de maisons. C’est également un bois très robuste et solide, qui ne fait pas d’écharde.

» Plus d’infos sur l’escalier en hêtre

 

escalier bois hevea3. Escalier en hévéa

Le bois d’hévéa provient de l’arbre dont on extrait le caoutchouc. Ce bois clair est souvent utilisé pour construire des armoires et des meubles, mais il peut également être utilisé pour les escaliers. L’hévéa est stable, facile à travailler et plus abordable que la plupart des bois durs tropicaux.

Ses nervures sont plus épaisses et visibles que celles du hêtre, ce qui lui donne un aspect un peu plus brut. Sa couleur peut être modifiée à l’aide d’un vernis ou d’une lasure.

» Plus d’infos sur l’escalier en hévéa

 

escalier bois pin4. Escalier en pin sylvestre

Le pin sylvestre est l’essence idéale si vous avez un petit budget pour votre escalier en bois. Ce bois est moins durable que le chêne ou le hêtre, mais sa durée de vie peut tout de même être allongée avec un entretien régulier.

La couleur du pin sylvestre va du brun clair au brun tirant sur le rouge, et il peut présenter une figure flammée. Cela lui donne un aspect original et chaleureux.

 

 

 

Quelle essence choisir pour son escalier en bois ?

Tout dépend de vos préférences personnelles et de l’usage que vous allez faire de votre escalier. Si vous êtes à la recherche d’un escalier robuste que vous allez utilisez tous les jours, et que vous appréciez les teintes plus foncées, le chêne est fait pour vous.

Si vous préférez le bois clair, optez plutôt pour le hêtre ou l’hévéa en fonction de votre budget. Enfin, s’il s’agit d’un escalier que vous allez utiliser moins souvent (ex. pour accéder au grenier), optez pour une essence plus abordable, comme le pin sylvestre.

Astuce : vous pouvez également combiner différentes essences de bois. Le limon peut par exemple être composé de bois de hêtre, et les marches d’une essence encore plus solide, comme le chêne ou du bois dur tropical (padouk, afzelia…). N’hésitez pas à demander conseil à un constructeur professionnel. Il pourra vous informer et vous aider à faire le bon choix. Demandez des devis gratuits via cette page.

 


Finition

La finition de l’escalier détermine son aspect et ses besoins en termes d’entretien. Alors, quelles sont les possibilités de finition d’un escalier en bois ? Voici un aperçu :

 

1. Pas de traitement

escalier en bois

Si vous choisissez une essence de bois avec une classe de durabilité I ou II (ex. chêne, hêtre, padouk…), vous pouvez tout à fait laisser l’escalier tel quel, sans traitement. Grâce à la robustesse du bois, les signes d’usure ne devraient normalement pas être visibles avant de longues années. D’un autre côté, certains considèrent que ces signes d’usure font partie du charme d’un escalier en bois.

 

2. Appliquer du vernis ou de la lasure

escalier bois vernis

Vous préférez évitez les signes d’usure le plus longtemps possible ? Dans cas, vous pouvez vernir ou lasurer votre escalier en bois avec un produit adapté à l’essence choisie. Ces produits forment une fine couche transparente au-dessus du bois. Il existe également des vernis et des lasures qui permettent de modifier la couleur et l’aspect du bois.

 

3. Peindre l’escalier

escalier bois peinture

Si vous préférez une couleur spécifique pour votre escalier, rien de nous empêche de le peindre ! Dans la photo ci-dessus, les marches de cet escalier ouvert ont été peintes en noir, ce qui crée un joli contraste avec les murs blancs.

Quand on peint un escalier en bois, il faut d’abord appliquer une couche d’apprêt, puis une peinture laquée spécialement conçue pour l’essence de bois. Attention, la peinture nécessite un entretien plus fréquent qu’une couche de vernis.

 


Combien coûte un escalier en bois ?

Le prix d’un escalier en bois dépend de nombreux facteurs : la forme de l’escalier, ses dimensions, l’essence choisie, la finition, le degré de difficulté des travaux… Par exemple, un escalier droit en pin sera beaucoup plus abordable qu’un escalier tournant en chêne. Le prix moyen d’un escalier en bois commence à partir de 2 000 € (hors TVA, pose comprise).

Voici un tableau reprenant des prix indicatifs pour différents types d’escalier en bois :

Type d'escalierPrix (hors TVA, pose comprise)
Escalier de meunier (droit)1 500 à 5 000 €
Escalier quart tournant2 500 à 5 500 €
Escalier en colimaçon3 000 à 10 000 €
Escalier flottant4 000 à 12 000 €

Attention, ces prix sont donnés à titre indicatif. Le prix total d’un escalier en bois dépend également d’autres facteurs. Par conséquent, il est intéressant de comparer les prix de différents constructeurs. Vous pouvez recevoir jusqu’à 3 devis de la part de constructeurs dans votre région via la page devis. Ce service est complètement gratuit et sans engagement.

 


Entretien

En ce qui concerne l’entretien d’un escalier en bois, il faut faire la distinction entre la protection contre l’usure et le nettoyage de l’escalier.

 

Protection contre l’usure

Un escalier en bois nécessite un entretien régulier pour empêcher l’apparition de signes d’usure, ou s’ils sont déjà apparus, pour les éliminer. Si l’escalier a été traité avec du vernis ou de lasure, ou s’il a été peint, il faudra appliquer une nouvelle couche de protection après quelques années.

La fréquence de l’entretien dépend de la finition choisie et de l’usage que vous faites de l’escalier. Par exemple, si vous êtes prudent et que vous ne prenez jamais l’escalier avec vos chaussures, la couche de vernis peut facilement tenir pendant 20 ans.

 

Nettoyage de l’escalier

Pour qu’un escalier en bois reste en bon état, il faut également le nettoyer régulièrement. Voici la marche à suivre :

  • Enlevez la majorité de la saleté et des poussières à l’aide d’une brosse ou d’un balai.
  • Passez l’aspirateur sur toutes les marches.
  • Versez un peu de produit de nettoyage conçu spécialement pour le bois dans un seau d’eau.
  • Nettoyez soigneusement l’escalier avec ce mélange à l’aide d’une serpillère.

 


Rénover un escalier en bois

Si vous avez un ancien escalier en bois et qu’il est usé ou endommagé, cela ne veut pas forcément dire que vous devez faire construire un nouvel escalier. L’un des avantages de l’escalier en bois, c’est qu’il peut facilement être rénové. La rénovation d’escalier peut se faire de différentes manières :

 

1. Poser un revêtement d’escalier

La manière la plus simple de rénover un vieil escalier en bois, c’est de poser un revêtement sur les marches. Dans ce cas, on parle aussi d’habillage d’escalier. On peut par exemple poser des marches de recouvrement au-dessus des anciennes marches. Ces nouvelles marches peuvent être en bois, en stratifié ou en vinyle. On peut également habiller l’escalier avec un tapis (sur toute la largeur ou seulement une partie).

Prix des marches de recouvrement : 125 à 150 € par marche. Demandez des devis gratuits.
Prix d’un tapis d’escalier : environ 130 € par marche. Demandez des devis gratuits.

 

2. Sablage ou aérogommage

Souhaitez-vous redonner à votre escalier en bois son aspect d’antan ? Dans ce cas, vous pouvez le faire sabler ou aérogommer. Ce sont des techniques de ponçage qui emploient un matériau abrasif (ex. du sable) pour éliminer l’ancienne couche usée de vernis ou de peinture. Ceci permet d’obtenir l’apparence originelle du bois.

Le sablage est une technique assez agressive, tandis que l’aérogommage est plus doux. Un professionnel pourra vous recommander la technique la plus appropriée pour rénover votre escalier.

Prix du sablage : 30 à 40 €/m². Demandez des devis gratuits.
Prix de l’aérogommage : 20 à 40 €/m². Demandez des devis gratuits.

 

3. Repeindre ou revernir l’escalier

Si vous préférez changer le look de votre escalier, vous pouvez toujours le repeindre. Pour un résultat optimal, utilisez une peinture laquée anti-rayures, à base de résine alkyde (poly)uréthane. Et pour augmenter la durée de vie de la couche de peinture, vous pouvez appliquer du vernis transparent.

Par contre, si votre escalier est légèrement usé et que vous souhaitez lui donner un coup de jeune, vous pouvez simplement appliquer une nouvelle couche de vernis ou de lasure.

Prix de la peinture d’escalier : 15 à 20 € par marche. Demandez des devis gratuits.

 


 

Questions fréquemment posées sur les escaliers en bois

Voici une petite foire aux questions sur le sujet des escaliers en bois :



    • Peut-on faire un escalier en bois à l’extérieur ?
      Bien sûr ! Les avantages des escaliers en bois peuvent également s’affirmer à l’extérieur : aspect naturel, facile à travailler… Le plus important, c’est de choisir la bonne essence de bois. Pour un escalier extérieur, mieux vaut opter pour un bois dur tropical, comme le padouk, le bangkiraï ou encore l’ipé. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour obtenir plus de conseils pour votre projet. Demandez des devis gratuits.


    • Escalier sur mesure ou en kit, que choisir ?

      L’escalier sur mesure est le meilleur choix, aussi bien dans le neuf qu’en rénovation. L’escalier étant parfaitement ajusté à votre intérieur, vous obtiendrez le meilleur résultat au niveau de l’utilisation de l’espace, du confort d’utilisation et de l’esthétique.

      Astuce : avec un escalier sur mesure, toutes les formes d’escaliers sont envisageables. Quel type d’escalier conviendra le mieux à votre maison ? Un professionnel vous donnera volontiers plus d’informations. Demandez des devis via cette page, c’est gratuit et ça ne vous engage à rien.



    • Peut-on combiner le bois avec le métal ou le béton ?

      C’est tout à fait possible. Un escalier avec une structure métallique ou en béton et des marches en bois combine le meilleur de deux mondes : la robustesse du métal ou du béton et l’aspect naturel et chaleureux du bois. De plus, le contraste entre un matériau brut et le bois crée un très joli résultat.



    • Comment trouver le bon constructeur pour mon escalier en bois ?

      La qualité de votre escalier, son apparence, sa durée de vie… Tout cela dépend également du savoir-faire du constructeur. C’est pourquoi vous avez tout intérêt à bien comparer plusieurs entreprises avant de vous lancer. Ensuite, vous pourrez faire votre choix en fonction de leur spécialisation, leur portfolio et bien sûr, de leur prix. Vous pouvez demander des devis à des constructeurs près de chez vous via la page devis.

     


    Inspiration et exemples

    Vous hésitez toujours entre différentes possibilités pour votre projet d’escalier en bois ? Voici quelques exemples pour vous aider à trouver de l’inspiration :

     

    Escalier double quart tournant en bois, métal et verre

    escalier bois sur mesure

    Dans l’exemple ci-dessus, l’escalier combine trois matériaux différents : une structure métallique, des marches en bois et un garde-corps en verre. Cet escalier ouvert (sans contremarche) donne l’impression d’une pièce plus grande. Le verre permet de sécuriser l’escalier sans gâcher ce sentiment d’espace.

     

    Escalier flottant avec balustrade en inox

    escalier bois flottant

    Cet escalier flottant est ouvert d’un côté, ce qui augmente également le sentiment d’espace dans cette pièce moderne et minimaliste. La balustrade en acier inoxydable sécurise l’escalier et rappelle l’équipement de cuisine, tandis que l’essence de bois des marches rappelle celle du parquet.

     

    Escalier en chêne avec éclairage d’ambiance

    escalier bois ferme

    Cet escalier fermé a un air robuste et chaleureux grâce aux marches et aux contremarches en chêne massif. Les marches sont recouvertes de vernis qui leur donne une teinte plus sombre et les fait briller. L’ensemble est complété par un éclairage d’ambiance encastré dans le mur.

     

    Escalier traditionnel noir et blanc

    escalier bois traditionnel

    Le bois convient à tous les styles d’intérieurs, y compris les styles plus traditionnels. Dans l’exemple ci-dessus, cet escalier double quart tournant en bois a été peint en noir et blanc, et il est doté d’une balustrade décorative.

     

    Escalier en hêtre avec une rampe en bois

    escalier bois rampe

    Cet escalier en hêtre est plus clair et lumineux. Ici, la rampe d’escalier a également été parachevée avec un revêtement en hêtre, ce qui crée un bel ensemble.

 

Demander des devis : Escaliers

Souhaitez-vous faire construire un escalier sur mesure ou rénover un escalier existant ? Via le formulaire ci-dessous, vous pouvez demander jusqu’à 3 devis à des constructeurs professionnels près de chez vous. Cela vous permet de comparer leurs offres et de choisir la plus intéressante ! Ce service est complètement gratuit et ne vous engage à rien.

  • Devis gratuits
  • Sans engagement
  • Comparez et épargnez
  • Entrepreneurs agréés